Mon commentaire du documentaire de Patrick Rotman : « Un Mur à Berlin » :

1945, le régime Totalitaire Communiste Soviétique avec son Armée Rouge achève à Berlin, l’AUTRE régime Totalitaire Nazi, du 20ème siècle.

1949, à Berlin, émergent DEUX MONDES distincts :
– A l’Ouest la R.F.A. (République Fédérale Allemande), démocratique ;
– Et à l’Est la R.D.A. (République Démocratique Allemande) qui n’a de démocratique que le nom, puisque « filiale » communiste de sa « société-mère » : L’U.R.S.S..

Dès 1950, comme tout régime totalitaire communiste qui « se respecte », le R.D.A. créa sa sinistre Police Politique : la STASI. Cette dernière avait comme missions répressives, à l’aide de ses informateurs-espions, de : surveiller, espionner, contrôler… l’ensemble de la population Est-Allemande, et souvent d’arrêter et d’emprisonner arbitrairement des citoyens innocents.

Ce régime communiste étaient tellement répressif et arriéré, que le nombre : 2 à 3 MILLIONS d’Allemands de l’Est fuyants Berlin-Est (R.D.A.) pour rejoindre Berlin-Ouest (R.F.A.), ne cessa de croître durant toute la décennie de 1950 à 1960.

Afin de mettre un terme à cette hémorragie de « fuyards », dans la nuit du 12 au 13 (un dimanche) août 1961, les autorités communistes de l’Allemagne de l’Est firent ériger l’immonde Mur de Berlin ou Mur de la Honte, séparant dramatiquement pendant presque 30 ans : familles, parents, enfants, frères et soeurs, couples, amis…, jusqu’à la chute du Mur le 9 novembre 1989.

Durant toute l’infâme période de l’existence du Mur de Berlin, d’août 1961 à novembre 1989, 5075 citoyens réussirent à s’évader par tous les moyens possibles ; mais tragiquement 588 furent abattus comme des chiens.

Le 9 novembre 1989, donc, le Mur de Berlin céda enfin, sous la pression populaire (importantes manifestations), et suite aux dissensions entre Gorbatchev et Honecker, libérant ainsi les Allemands de l’Est de la tyrannie du régime totalitaire communiste.
La chute du Mur de Berlin a largement contribué à l’effondrement définitif de l’U.R.S.S., deux ans plus tard en 1991.

Patrick Rotman le « spécialiste » du film documentaire historique sur les grandes tragédies du 20ème siècle, nous présente, ici, une foultitude d’images d’archives extraordinaires ainsi que de précieux témoignages.
Il s’agit d’un documentaire essentiel contribuant à préserver notre Mémoire Universelle, de telles horreurs…

Confer également, un livre tout aussi passionnant sur le même thème, de Jean-Paul Picaper Berlin-Stasi.

UN MUR A BERLIN

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s