Mon commentaire du livre de Stéphane Courtois et Marc Lazar : « Histoire du Parti Communiste Français » :

Marc Lazar et Stéphane Courtois, deux grands historiens du communisme, retracent à partir du coup d’Etat bolchevique (communiste) en U.R.S.S., à Petrograd le 7 novembre 1917 et jusqu’en l’an 2000, l' »épopée » du Parti Communiste Français (P.C.F.) fervent adhérant et étant soumis durant des décennies à sa « société mère » : le monstrueux Parti Communiste d’U.R.S.S., dirigé entre autres, par l’infâme bourreau Staline entre 1925 et 1953.

Suite à la création de ce régime totalitaire communiste issu du coup d’Etat bolchevique, Lénine et Trotski fondent en 1919 : la 3ème Internationale nommée également Internationale Communiste (Komintern).

En effet, Lénine et Trotski ont pour objectif de mener : la dictature du prolétariat dans le cadre d’un Révolution permanente mondiale, par le moyen de la LUTTE DES CLASSES engendrant des GUERRES CIVILES.

Cette idéologie sectaire de la « lutte des classes » est particulièrement manichéenne, puisqu’elle fonctionne sur un mode binaire, simpliste et fanatique, avec :
– D’un côté, les « AMIS » qui composent la classe prolétarienne ;
– Et de l’autre côté, les « ENNEMIS » à exterminer que sont les bourgeois, les capitalistes, les impérialistes, mais aussi les officiers, les koulaks, les paysans, les ouvriers grévistes, les instituteurs et professeurs, les prêtres, les médecins, les intellectuels, etc…
Bref, toute personne potentiellement « contaminée » par l’esprit bourgeois capitaliste !

Pour atteindre cet objectif de « pureté idéologique », les deux acolytes criminels que sont Lénine et Trotski décident de créer dans chaque pays de la planète un PARTI COMMUNISTE.

En France, les communistes fondent le leur en 1920, lors du Congrès de Tours et adhèrent donc aux : 21 CONDITIONS OBLIGATOIRES de l’Internationale communiste.

Le point culminant du terrifiant parcours du régime communiste est incarné par l’effroyable PACTE GERMANO-SOVIETIQUE entre Hitler et Staline de 1939 : les deux grands régimes totalitaires intrinsèquement criminogènes du 20ème siècle, S’UNISSANT, pour se partager la Pologne et EXTERMINER une partie de la population Polonaise.

Aujourd’hui, heureusement, le P.C.F. ne fait plus « rêver » grand monde, puisque malgré les massacres de masses : « LES ENNEMIS DE CLASSE », le « paradis terrestre » communiste n’est jamais advenu.
Et, contrairement à certains Partis Communistes, comme le P.C. Italien qui s’est refondé ; le P.C.F., lui, tient à conserver ses fondamentaux (en commençant par son nom), issus de la dictature totalitaire bolchevique mise en place le 7 novembre 1917.

Car, même si de nos jours, le P.C.F. prétend condamner les crimes communistes du Stalinisme (bizarre !) et que depuis 1976 il ne se revendique plus de la « dictature du prolétariat » ; en revanche, il se veut toujours être un Parti… Communiste adepte de la « lutte des classes », donc Révolutionnaire, se préparant impatiemment pour le fumeux « Grand Soir ».

Et surtout, il reste toujours fidèle à la sacro-sainte idéologie communiste du : MARXISME-LENINISME, dogme immuable représentant la genèse de l’ignoble système totalitaire communiste !

HISTOIRE DU PARTI COMMUNISTE FRANCAIS

Un commentaire sur “Mon commentaire du livre de Stéphane Courtois et Marc Lazar : « Histoire du Parti Communiste Français » :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s