Mon commentaire du livre de André Gide : « Retour de l’U.R.S.S., suivi de Retouches à mon « Retour de l’U.R.S.S. ». »

Dès 1935, avec Boris Souvarine, André Gide fait partie des premiers français déçus par le communisme. En effet, à travers son voyage en U.R.S.S., André Gide nous décrit un contexte sociétal terrifiant : - Dès leur plus jeune âge, dans les jeunesses communistes (Komsomols) : l'Etat encourage les enfants à dénoncer autrui ; les gens … Lire la suite Mon commentaire du livre de André Gide : « Retour de l’U.R.S.S., suivi de Retouches à mon « Retour de l’U.R.S.S. ». »

Mon commentaire du livre de Nicolas Werth : « L’ivrogne et la marchande de fleurs. Autopsie d’un meurtre de masse 1937-1938 » :

Dans ce passionnant ouvrage, l'historien du Communisme (Bolchevisme), Nicolas Werth, décortique la monstrueuse machine exterminatrice que fut l'effroyable : Grande Terreur ou "Iejovschina" (du nom de Nikolaï Iejov, Commissaire du peuple à l'Intérieur et chef de la Police Politique Soviétique : le N.K.V.D.). En effet, il s'agit du plus grand massacre perpétré par un Etat … Lire la suite Mon commentaire du livre de Nicolas Werth : « L’ivrogne et la marchande de fleurs. Autopsie d’un meurtre de masse 1937-1938 » :

Mon commentaire du livre de Alexandra Viatteau : « Katyn. La vérité sur un crime de guerre. »

Alexandra Viatteau, historienne de la Russie et de la Pologne, nous retrace cet horrible massacre Stalinien, issu du Pacte Germano-Soviétique signé entre Hitler et Staline en 1939, dans le but d'anéantir une partie de la population Polonaise. Toujours dans le cadre de cet immonde Pacte, en février 1940, Staline livra à la Gestapo, des communistes … Lire la suite Mon commentaire du livre de Alexandra Viatteau : « Katyn. La vérité sur un crime de guerre. »

Mon commentaire du livre de Barbara Skarga : « Une absurde cruauté. Témoignage d’une femme au Goulag (1944-1955) » :

Cette oeuvre de Barbara Skarga, Polonaise, et qui a été arrêtée le 8 septembre 1944 par le N.K.V.D. (la police politique Soviétique), se distingue par ses analyses pointues et objectives de l'immonde régime Totalitaire Communiste. Bien sûr, en premier lieu on retrouve une description détaillée des avilissantes et déshumanisantes tortures psychologiques et physiques qu'elle a … Lire la suite Mon commentaire du livre de Barbara Skarga : « Une absurde cruauté. Témoignage d’une femme au Goulag (1944-1955) » :

Mon commentaire du livre de Arthur Koestler : « Le Zéro et l’infini » :

Arthur Koestler nous narre l'histoire de Roubachof, ex-responsable communiste (originaire de l'ancienne garde bolchevique de Lénine), qui a lui-même procédé à d'infâmes crimes, et qui se retrouve (en tant que "contre-révolutionnaire") en lieu et place, de ses anciennes victimes innocentes. La prison lui laisse le temps a posteriori, de réfléchir et d'analyser toute l'horreur du … Lire la suite Mon commentaire du livre de Arthur Koestler : « Le Zéro et l’infini » :

Mon commentaire du livre de Nicolas Werth : « Les Procès de Moscou » :

La classique Historiographie des trois grands Procès de Moscou, entre 1936 et 1938, conduisant à la Grande Terreur ou "Grande Purge" Stalinienne de 1937-1938 (confer notamment Robert Conquest : "La grande terreur", précédé des "Sanglantes moissons : Les purges staliniennes des années 30"), situe son origine dans l'assassinat, le 1er décembre 1934, de Kirov, premier … Lire la suite Mon commentaire du livre de Nicolas Werth : « Les Procès de Moscou » :

Mon commentaire du film de Peter Weir : « Les Chemins de la liberté (DVD) » :

L'histoire de prisonniers (politiques et un de droit commun) qui s'évadent d'un camp de concentration du Goulag Soviétique, totalement isolé en pleine Sibérie. Après avoir enduré les ignobles conditions de survie dans un effroyable camp du Goulag, ces prisonniers réussissent à s'évader, fuyant ainsi le terrifiant régime Totalitaire Communiste, qui, à cette époque de 1940, … Lire la suite Mon commentaire du film de Peter Weir : « Les Chemins de la liberté (DVD) » :

Mon commentaire du livre de Tomasz Kizny : « La Grande Terreur en URSS 1937-1938 » :

À la Une

(page 175) : "Si, pendant cette opération, on fusille mille personnes de plus que prévu, il n'y aura rien de grave". (Nikolaï Iejov s'adressant aux chefs de région du NKVD pendant la conférence opérationnelle à la veille du déclenchement de la Grande Terreur. Moscou, le 16 juillet 1937). Tomasz Kizny avait déjà publié un ouvrage … Lire la suite Mon commentaire du livre de Tomasz Kizny : « La Grande Terreur en URSS 1937-1938 » :

Mon commentaire du livre de Gustaw Herling : « Un monde à part » :

Gustaw Herling, Polonais d'origine, a été arrêté en 1940 par le N.K.V.D. (police politique d'U.R.S.S.), puis a passé deux années dans les prisons et camps de concentration Soviétiques du Goulag, suite au Pacte Germano-Soviétique entre Hitler et Staline de 1939. Ce témoignage de Gustaw Herling porte principalement sur ses horribles conditions de détention dans le … Lire la suite Mon commentaire du livre de Gustaw Herling : « Un monde à part » :